Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 23:18

Pour ceux qui croient encore que je passe mes journées à glander, à jouer, à faire mon blog, à etre super-occuppé-avec-ma-Charming-roomate... eh bien vous avez tord. Enfin, partiellement. (oui parce que quand meme faut vivre un peu aussi, que diable).

Donc comme vous le savez deja tous, je suis en periode de bachotage intense pour mon exam qui va bientot arriver. Poum. Bouquins, powerpoints, cours, internet... tout est bon pour parfaire sa culture entomologique et paraitre moins stupide devant son comité de thèse le jour J.

Le truc dans ce genre de periode, c'est de ne pas se laisser distraire et se concentrer sur son etude. J'avoue que rester dans le Bureau, avec l'ordi à portée de main n'aide pas reelement à rester concentré très longtemps, d'autant plus que la clim' est toujours trop forte, ce qui fait que je m'enrhume facilement.

La parade est donc de sortir du labo et de s'assoir à l'ombre d'un arbre, là où on prend le repas, et d'apprecier le printemps, s'en inspirer, pour absorber les dictionnaires de jargon incomprehensible de l'entomologie anglophone moderne.

Oui, c'est une belle parade. Sauf que, à defaut d'internet pour trouver une excuse à ne rien faire, on a tendance à lever la tête ici et là, plus souvent que l'on ne devrait le faire. Parce que la nature... c'est beau. Cette après-midi encore, je potassais le systeme circulatoire des antennes chez la blatte, lorsque mon attention fut detournée par un petit chant Melodieux. Un oiseau, posé sur l'un des palmiers etait là et semblait parti dans un monologue dithyrambique sur la contemplation du caramel mou malgache (interpretation hypothetique, mais je ne suis vraiment pas sur...).

Hors donc, le Piaf, très bruyant soit dit en passant, pioupioutait sans retenue du haut de sa branche (enfin, pour un palmier, c'est une feuille, mais bon...), et j'avoue que les antennes de blattes me semblait soudainement bien loin, tellement j'etais fasciné par notre Tenor en herbe.

  • -Je siffle un petit coup pour lui donner la replique.
  • -Pas peureux pour un sous, le piaf me repond immediatement, en repetant ma propre phrase.
  • -Je re-siffle un petit air, et re-le piaf m'imite mot pour mot (ou plutot, note pour note).
  • -Nous nous lancons alors dans une joute verbale sans retenue et l'echange s'avera des plus interessants (si si...)
  • -Surgit alors de nul part un des vieux prof du centre de recherche qui dit un truc du genre: "c'est qui le cretin qui siffle depuis un quart d'heure?..."

Je baisse alors les yeux sur mon bouquin... Oh les belles antennes de blattes... comme c'est interessant...

 


tom, tchoutchou.

Art: Nicolin.

Couleur : Moi (dsl Nicolin, j'ai fait ce que j'ai pu)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Arthas 16/03/2006 18:05

LOL !! Garde ton âme de poète romantique mon petit Tom !
Par contre il m'est arrivé parfois de tenter d'ouvrir ce genre de dialogue en centre ville... c'est une chose que je ne conseille pas de faire à côté d'une mère un peu trop protectrice avec sa fille (bien que cela me fasse un souvenir rigolo, y'a pas vraiment de quoi non plus s'extasier, personne n'a été viloenté à part peut-être la sérénité de la maman...)

Christine 16/03/2006 15:20

N'écoute pas ce prof. Tom ... !!! T'es pas un crétin .... c'est lui !!!Et ton piaf est superbe ... !!!Gros gros bisous et bon courage !!

chrisse 15/03/2006 20:21

dis donc ,tu n'es pas seul a dialoguer avec les oiseaux :je fais la meme chose,mon termite préféré:personne ds le quartier ne s'est plaint........jusqu'a aujourdhui!!!!
bizzzz

Eric 15/03/2006 07:36

Tu es sûr que le prof n'était pas furieux de constater que "l'oiseau" avec lequel il dialoguait était finalement un étudiant qui l'empêchait de se concentrer sur quelque obscure tâche a terminer ?

François 15/03/2006 01:10

Salut Tom,comme je te comprends, entre le charme incertain des antennes de blattes et un p'tit piaf sympa qui chante avec toi, y a pas à hésiter et ... tant pis pour le vieux prof ronchon, il n'a qu'à s'acheter des boules pour les oreilles !

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives