Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 16:42

Avant que je ne m’avance trop dans mon récit, je vais donne un peu de quoi comprendre la situation.

 

Le Redneck (definition Wiki) : Redneck, littéralement « cou rouge », est un terme populaire anglais désignant un stéréotype d'Américain vivant en milieu campagnard. Le terme peut être une insulte (parfois à caractère discriminatoire) mais il est parfois utilisé, de manière ironique, par les intéressés eux-mêmes. Le terme devient particulièrement populaire après la guerre de Sécession, pour désigner les habitants blancs pauvres, généralement déclassés par la guerre, du Sud des États-Unis. La popularité du terme a engendré son importation dans le reste des États-Unis, ainsi que dans le langage courant du Canada anglophone. Il est aujourd'hui employé, soit de manière méprisante, pour désigner des habitants des campagnes américaines ou canadiennes - souvent supposés ignares, alcooliques et chauvins, voire, dans les cas extrêmes, dégénérés - soit sous une forme de revendication humoristique et identitaire, par les ruraux nord-américains eux-mêmes.

 

En d’autre termes, c’est l’amerique profonde (celle que Palin considère comme la « vrai amerique »), le pecno local, qui se distingue principalement par :

 

-son gros pick-up

-sa chemise à carreau

-son gout prononcé pour la chasse

-sa collection d’arme à feu

-sa position politique ultra-conservatrice

-son amour pour le drapeau Confédéré

-son racisme notable

-son accent americain à couper au couteau, que même les citadins locaux ne comprennent pas tout ce qu’ils dit

-son gout prononcé pour l’alcool

-sa fierté à revendiquer le titre de « redneck »

 

Alors bon, c’est du gros stéréotype, mais il y a une réalité là dessous. Bien sur, le concept de Redneck a beaucoup de nuances, en passant par le redneck sophistiqué et courtois, jusqu’au redneck primitif, crade, bête et méchant.

 

Or donc, mon cher voisin d’à coté est un vieux redneck. Je ne vous en ai pas parlé jusque là, mais pourtant, il est un personnage important de mon environnement quotidien. Il a un vieux pickup Ford avec un petit drapeau confédéré au cul, et un autocollant « Redneck ‘til I die », je ne comprends même pas la moitié de ce qu’il me raconte et il a toujours sa casquette et sa chemise à carreaux.

 

Outre son aspect si caractéristique, il est notre seul réel voisin (avec sa femme et son gros pickup à elle), et j’avoue ne pas m’en porter plus mal jusque là.  Bon alors certes, il est un peu rustre et à beaucoup de préjugés, mais pendant les 18 mois qui viennent de passer, il nous a toujours proposé son aide pour quoi que ce soit, que ce soit un coup de main pour bricoler, pour nous tenir au courant de ce qui se passe dans le voisinage, et nous invite souvent à venir boire une bière sur le perron de sa maison. Notre sympathique redneck s’avère ainsi être un excellent voisin, pour peu qu’on tolère (ignore ?) certain de ses propos, et qu’on se laisse bercer par le charme des habitants locaux. C’est assez pittoresque en soi.

 

Sa relation avec nous est assez marrante en fait. Je ne suis pas americain (un francais !! arrh !) et charming roomate est une citadine de Seattle… autrement dit, tout nous sépare. Mais le fait est que c’est la première fois depuis des années qu’il a des voisins souriants, qui disent bonjour, et qui ont toujours le mot pour rire (oui, c’est tout nous ça). Cela (plus quelques autres details), aura suffit pour qu’il nous adopte et nous annonce que si un jour on quitte le quartier, il brulera la maison pour être sur que personne ne passe après nous en tant que voisin. Je cite : «Après des voisins comme vous, on pourra pas trouver mieux, donc autant éviter les cons ».  En plus, il fait dans le sentimental.

 

Paradoxalement donc, ce Redneck s’est lié d’amitié avec moi, et profite de chaque occasion pour me taquiner, me lancer des petites piques, et je lui rends généralement la politesse en le chambrant sur son état de redneck.  Les conséquences ne se sont pas fait attendre, il a rapidement décidé de faire de moi un vrai redneck (avec l’accent francais mouhahah).

 

Bien qu’il puisse toujours courir pour faire de moi l’antipode de mes convictions idéologiques et culturelles, je le laisse faire dans sa sainte mission, et j’en profite pour le tourner en dérision dès qu’il tente une allusion.

 

Dimanche dernier, dans sa quête pour faire de moi un Redneck, il est passé à l’offensive : il m’a offert une casquette. « Tu verras, un jour, elle fera parti de toi ! »

 

 


 

Il a de l’espoir…

 

 

tom, tudieu, j’avions envie d’une cote de bœuf…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tom - dans le pire US
commenter cet article

commentaires

GG, mais c'est bien sur ! 07/11/2008 00:41

Si tu mets ta casquette a l'envers, meme avec le degre d'ensoleillemen de la floride, t'auras pas le cou rouge !!!!!!
Enfin, moi en meme temps, je dis ca, je dis rien

ludovore 01/11/2008 14:28

Je te rassure ... on a les mêmes à la maison !!
Ca s'appelle "les bikers" (lire "baylle keurs") dans les soirée de notre chère MJC (mheuuu nan c'est pas "maison des juenesses communiste") on fait des boeufs rock et c'est plutôt pas mal. Et ils sont là. on n'entend qu'eux, ils gueules comme des veaux, mais ils sont gentils tout plein ... jusqu'à ce qu'un couillon fasse une micro réflexion ...et là ça part en vrille grave. héhé ...
Deux options :
1 - discuter. Mais avec un type composé à 85% de bierre c'est pô facile facile.
2 - le calmer façon traité de psychomorphisme (lire "bate de baseball"). C'est efficace et en plus le mec il t'en veut pas le lendemain ...c'est dans sa culture.

Une tite soirée tranquile quoi ....

bises à vous deux

tom-le-termite 31/10/2008 12:58

attend, un bon redneck comme lui... ne peut etre que pro-republicain. faut pas se faire d'illusion la dessus. forcement, on evite le sujet.

Aline 31/10/2008 12:50

Dis, avec ton article, tu m'as mis "Cotton Eye Joe" dans la tête!!
...et on attend avec impatience qu'il t'offre une chemise à carreaux!
+question subsidiaire: pour qui ton cher voisin va-t-il voter? ou tu évites le sujet pour être sûr de ne pas avoir envie de commettre un meurtre/d'en être la victime (en exagérant, bien sûr).

tom-le-termite 30/10/2008 16:14

si ce n'est que les WE, alors il n'a rien d'un redneck. le redneck la porte TOUT LE TEMPS! meme dans les batiments!

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives