Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 22:52

Après donc mes mésaventures technologico-socio-depressives, me revoila donc près à reprendre du service auprès de ma sainte mission pédagologico-entomologique. Oui, ce n'est donc pas un vulgaire voleur sans scrupules et sans education qui arrivera à m'arreter dans mon elan altruisto-scientifico-vulgarisatoire.

Tout ca pour dire que, ce We, on retrouve enfin nos articles sur la faune entomologique de Floride. Ouf. Nous voila sauvés.

Sauf que je triche un peu, cette bête là, on la connais tous, et on l'a deja tous vu ici et là, surtout si vous avez chez vous un animal domestique à poils plus ou moins longs.

Pour vous ressituer l'action, Je vis dans un complexe d'appartements, avec une Charming Roomate et un chat (l'autre chat nous ayant quitté il y a quelques mois). Autour de nous, nous avons des voisins qui possedent des chiens en tous genres, du petit teigneux qui aboie tout le temps au grand bulldog à la machoire sculpté sur le model Terminator. Rajoutons aussi les voisins chiants et bruyant, ceux qui ne savent pas utiliser un compacteur de déchêt, et enfin, ceux qui ont une voiture dont l'alarme se met en route sans raisons toutes les 25minutes. C'est bon? vous êtes dans l'ambiance? vous voulez toujours venir me voir?...

Eh bien donc, recement, nous avions remarqué quelques signes indiquant qu'il était possible que certains arthropodes indisirables avaient commencé à prendre possession du complexe immobilier, notre appartement en faisant partie. En fait, j'avoue, je n'ai pas vue de signe, j'ai vue la bete directement, sur le sol, du haut des ses 2mm, me regardant de ses yeux globuleux, se posant la question si j'etais consomable ou non: Une puce, là, devant moi,tranquilement, sur la moquette.

Je me dis alors, hum, pas possible, le chat n'est jamais sortit de l'appart, et donc n'aurait pas eut la moindre chance de chopper ces petites saloperies. Mais... (oui, il y a un mais), avec la quantité de d'insuportables canins beuglards et haïssable dans les appartements immediatement à droite, à gauche, en haut, en bas et derriere, le transfert d'un appartement à l'autre est une chose des plus probables.

Là, on sort l'artillerie lourde. Je choppe la bête entre mes doigts et la met directement dans un tube remplit d'alcool. J'avoue que j'en ai toujours un sur moi, au cas où je tombe sur un specimen manquant à ma collection (oui, je suis en train de me Nerdiser).

J'ai donc pu par la suite l'ammener au labo et prendres quelques photos dont je vous fait part aujourd'hui.

Pour la petite histoire:

Classe: Insecta
Ordre: Siphonaptera
famille: Pulicidae
Espece: Ctenocephalides felis
Non commun:
puce commune, puce du chat.

Malgrè son nom de puce du chat, cette puce est la plus rependu en amerique du nord en tant qu'ectoparasite domestique, et touche sans distinction les animaux domestiques à poils. Les chiens et les chats sont donc les vecteurs de dispersion les plus communs en environment semi-urbain tel que le notre. L'espèce Ctenocephalides canis (la puce du chien) est plus commune en europe, mais le principe reste le même. les 2 espèces peuvent se nourrir sans probleme sur les chiens et les chats, mais il fallait bien leur donner un nom... donc voila ...


La puce peut piquer de manière opportunisique l'Homme, mais nous ne sommes pas des hôtes viable pour eux car notre "fourrure" ne leur permet pas de rester en contact prolongé avec leur source de nourriture.

La puce pique donc pour se nourrir de sang, qu'elle digerera en partie et defequera sur l'animal hôte. C'est pour cette raison qu'un chat ou un chien qui a des puces aura souvent des petites substances noirs, qui tombent facilement du pelage. La puce, pondra generalement à proximité de la zone de defecation, ce qui permetra aux larves qui se developperont, de se nourrir sur ce sang pré-digéré. Notons que la puce est un insecte holometabole, donc la larve mue pour passer au stade adulte, par l'interemediaire d'une metamorphose dans un coccon de soie. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Concernant notre petite histoire, nous avons decouvert 3 puces depuis le debut de la semaine. Nous avons commencé un traitement pour le chat qui consiste à lui faire avaler une pillule de lufenuron. C'est une molecule qui n'a aucune toxicité mammalienne, mais qui tue de nombreux insectes à long termes. Pour faire simple, la puce qui sucera le sang  du chat, sera contaminé, et la contamination se fera aussi aux larves qui mangeront le sang pre-digeré contaminé.

Du coup, notre problème de puce est reglé, vue que tout les signes montrent que l'infestation etaient faible et due à un transfert d'un appartement voisinm, au notre. Le probleme est que tant les voisins ne prendront pas des mesures avec leurs chiens, il est possible que de temps à autres nous trouvions une puce dans l'appartement, agonisante apres avoir piqué le chat.

tom, pique-puce.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by tom - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires

tom-le-termite 07/06/2006 13:32

mouaaahaha agnes! ;)

AgnÚs la Debile 07/06/2006 13:16

Coucou Tom, même combat ici à Paris, il y a une sorte de chien errant dans l'immeuble qui refile ses puces à ma chatte qui pourtant ne met jamais patte dehors, en plus avec le parquet yummy ... Les puces aiment bien piquer les enfants, ce qui me semble etrange mais m'arrange en même temps la gosse prenant tout pour elle ... j'ai tout de même réussi grâce a cette invasion à chopper un taenia dont les puces sont véhicules ... enjoy ... Donc pour résumer si ta charming roomate maigrie ... méfiance :)

Arthas-FidÚle-A-Lui-Même 06/06/2006 12:59

Me traiter de faux-cul alors que c'est toi qui m'a mis la puce à l'oreille.... Sacré Tom !

==> ==>

Ludie 05/06/2006 18:45

hahahahah Jérôme...je te reconnais bien là...

JérÎme 05/06/2006 16:13

Puce toi de la que je m'y mette

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives