Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 01:22

Voila bientot une semaine que je suis de retour dans ma Floride d'acceuil, après avoir passé plus de 20 jours en France. Je vous passerai les détails de mon séjour en France, ceux qui sont interessés, je les ai vu personnellement et pour les autres je peux vous assurrer que j'ai passé un bon moment. Et pi j'ai bien mangé. Et bien bu. Surtout.

Après quelques heures d'avion donc, me revoila à poser le pied sur le sol americain, à Detroit. La dernière fois que j'avais fait le coup... on m'avait retiré mon Visa pour cause de "pourri après passage à la machine à laver", rappellez vous. Cette fois ci, j'arrive avec un Visa tout beau tout neuf, je tombe sur un douanier de super bonne humeur qui voit que je suis etudiant en entomologie et qui commence à me demander des trucs sur les insectes ravageurs qu'il a dans son jardin. 30 secondes plus tard, j'ai mon tampon apposé sur mon passeport, j'entre en terre promise sans le moindre soucis. Je recupère mes bagages, vois que mes 6 bouteilles de vinasse sont intactes, puis prend mon vol de transfert pour la Floride.

Première chose en arrivant: on met le manteau et le pull dans la valise. je retrouve alors ma Charming roomate qui m'attendait à l'aeroport. Je n'avais jamais vu une blonde aussi contente de me voir. On va dire que c'etait reciproque, mais que la fatigue accumulée des 20 dernières heures m'ont rendu un chouillat moins démonstratif...

Arrivé à l'appart, le chat est toujours là (on peut toujours esperer...). Nos voisins bruyants ont déménagé, ou tout simplement étévirés après les plaintes de tout le voisinage. Chouette. On remarquera par le suite que d'autres ont emménagé cette semaine, et qu'ils ont l'air tout aussi silencieux que les précedents. "On les collectionne" me dira ma Charming Roomate.

Le boulot reprend donc tranquillement, et la semaine touche à sa fin, sans trop de remous, ni trop perturbé par le décalage horaire. Le Samedi, ma Charming Roomate me propose donc de sortir un peu, vu qu'il faisait beau, pour aller se balader sur un plage tranquile. Ni une ni deux, c'est le genre de truc qui ne se refuse pas. On decide donc d'aller sur une petite plage pas trop fréquentée, entre Ft lauderdale et Miami, histoire d'être serein. On arrive sur place... et on se rend compte de la difficulté de se garer. Diantre, lachais-je spontanement, mais que se passe t-il? Toutes les places de parking sont prises. On arrive finalement à se garer, entre 2 voitures immatriculées... au Quebec. Après verification sur le chemin de la plage, on se rend compte que 95% des voitures garées là (des milliers) etaient aussi immatriculées au Quebec.

Tiens, ce sont les "SnowBirds" me dira alors ma Charming Roomate. En effet, tous les hivers, nous avons generalement une forte presence de gens du nord, venu chercher le soleil pendant la saison froide... d'où le terme Snowbirds. Seulement là, ce n'etait pas un petit groupe, mais une veritable délégation.

On arrive sur la plage, completement envahie, comme rarement nous avons pu le voir. Des chapiteaux sont montés, de la musette sors a fond des scènes montées, des stands écrits en Francais parlant de "assurance santé" ou "d'arthrite" ou de "cancer de la prostate" et surtout, des centaines et des milliers de gens, moyenne d'age 65 ans, parlant Francais avec un accent que l'on peut attribuer à Courtemanche, Celine Dion, ou Linda lemay.

 

Vision surréaliste. Nous étions au CanadaFest 2007 (veridique).

 

Ma Charming Roomate et moi marchons donc au pas le long de la plage pour s'éloigner de cette masse incongrue, puis nous nous posons sur un petit bar-restaurant pour profiter un peu de la journée et de discuter un peu de ce que venions d'être témoin. Après fine analyse, on en a déduit un peu la même sensation: Elle l'avait ressenti quand on était à Paris cet été, completement envahi de touristes americains, et moi un peu à ce moment là sur une plage floridienne envahi de Québécois: On est mal à l'aise et on ressent beaucoup cet effet "troupeau" qui rend les choses assez malsaines. Et en masse, le comportement des gens n'est pas toujours des plus raffinéset ne fait pas toujours honneur au pays representé.

Je n'ai donc rien contre nos amis Quebecois, loin de moi cette idée, mais il fallait se rendre à l'evidence d'une chose: j'ai enfin compris pourquoi les Québécois ont mauvaise reputation en Floride (veridique aussi).

Plus tard, on rentrera à l'appart, pour faire connaissance avec les goûts musicaux de nos nouveaux voisins.


tom, tabarnak.

Partager cet article

Repost 0
Published by tom - dans le pire US
commenter cet article

commentaires

Arthasurpris 29/01/2007 11:11

Même à 65 ans ils ne savent pas se tenir ?!

Christine ... 24/01/2007 23:20

Pauvre quebecois qui viennent passer leurs vacances au club-med de Sainte Anne ... !! Le personnel local est en grève et les clients sont dirigés vers d'autres structures !!
Alors Miami ... c'est peut-être le mieux !!
Désolée Tom ... ils vont tous arriver chez toi !!
Mais je dois avouer qu'ici, ils se font très discrets et lorsque je les rencontre, c'est toujours très amical !!
Bisous à tous les deux ... et n'oublie pas le chat !!!

ikua 24/01/2007 18:56

callisse ... tabernacle tant de chars et de kieums du nord et ....


bon bah le chat pas de bol tj la et t'es pas pres qui meurt congelé :s

jack - veilleur! 23/01/2007 05:17

Yes ! preums ! ca fait plaisir de te lire !

Autant le troupeau d'americain a Paname, je peux connaitre, mais celui de Quebecois en Floride me surprend beaucoup plus ... t'es sur de t'etre remis du decalage horaire ? Les seuls troupeaux aux quels j'ai ete confronte ici, ce sont les troupeaux de gamins de 6 ans qui sortent du planetarium ... ca cause pas arthrite, ni assurance sante ... ca cause de trucs que je comprends pas ...

le bonjour a la charming roommate, et bonne continuation a tous les 2 !

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives