Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2005 7 21 /08 /août /2005 00:00

Les cours reprennent mardi. Devant l'arrivé ineluctable de la reprise de l'activité estudiantine, ma charmante collocatrice a soudainement decidé qu'elle avait besoin de vacances, et que c'etait une question de survie psychologique. Remarque, je la comprends, elle a terminé son semestre il y a 5 jours et elle reprend juste apres. De mon coté j'avoue que le coté labo-dodo-labo-dodo commence a me blaser legerement. Elle a donc decidé de prendre son Vendredi (donc le mien aussi) et de partir.

Tout s'est decidé en quelques minutes le jeudi apres midi. Elle regarde sur le net, reserve un hotel et me dit: on part dans 2 heures... Je respire a fond, et reponds calmement: bien sur mon ange. But de la sortie: descendre dans les Keys pour aller faire du Snorkeling. 1 an que je suis la et toujours pas eu l'occasion de faire du Snorkeling (2 occasions manquées en fait). Donc pour les non-anglophone, il s'agit de prendre ses palmes, un masque, un tuba, et d'aller batifoler dans les eaux peu profondes coraliennes et remplies de vie. Charmant programme.

 

----

 

On arrive a Key Largo vers 21h, 2heures de route seulement. Les sites de coraux sont relativement rare et les bon points restent difficilement accessibles, il a donc fallut faire un peu de route pour arriver dans les "bons" coins.

On prend la chambre, on sort les bieres de la glaciere, et on va s'allonger  au bord de l'eau. Tout est calme, on est loin de la circulation et de la cohue de la civilisation alienée par la consomation de masse. La lune est superbe et est telement brillante qu'on dirait le soleil en pleine nuit. Je decrouvre la fonction "paysage de nuit" de mon appareil photo et ne resiste pas de vous montrer ces clichés.

cliquez pour agrandir

 

On boit tranquilement la biere sur ce paysage idyllique et on prends alors conscience du moment unique qui est en train de se passer: On est bien. Mais quand je dis "bien", c'est un bien qui veut dire calme, serein, relaxé. Le temps semble s'etre arreté. On fini la soiree sur un hamac providentiel, bercé par le bruit des faibles vagues.

 

----

 

Vendredi matin, 8h, on prend la bateau qui nous emmene au large a plus de 4km. On passe d'abord a travers les mangrooves sauvages et pleines de vie, puis on accede enfin a la pleine mer. On est avec un groupe de plongeurs touristes, et nous sommes donc les 2 seuls a faire du snorkeling. La plongee avec les bouteilles demande une licence et le prix est bien plus elevé, on se contentera du Snorkeling et de l'observation depuis la surface. Mais deja, le spectable qui s'offre a nos yeux est digne de Cousteau. La vie est abondante, la diversité magnifique et la faune pas peureuse du tout. N'ayant pas d'appareil sous marin, je n'ai pas pu prendre de photos personnelles, mais je vous laisse imaginer avec celles-ci, qui a peu de choses pres, est representatif de ce que j'ai vu.

 

Les bancs de poissons multicolor, le baracouda... tout, j'ai tout vu, et franchement c'est quand meme mieux qu'a la TV, commenté par un vieu avec un bonnet rouge. On a pu visiter 2 sites en 2heures. Le premier ressemblait beaucoup a cela. le 2eme par contre est un lieu ou un bateau a coulé en 1942. Etant donné qu'une partie emmergeait, l'armee a decider de s'en servir comme cible d'entrainement a bombardier. Forcement. il n'y a plus rien qui depasse maintenant, et ce qui reste de l'epave est disseminé sur plusieur dizaines de mettres. Mais depuis, la vegetation marine a repris le dessus et forme un habitat sympatique pour les indigenes.

Sinon, chose assez notable, cette saison est propice aux meduses. Bien evidement, on y a eut droit, et pas rien qu'un petit peu. En fait, j'ai passer la majeur partie du temps a esquiver les meduses, se laissant porter par le courant, et dansant harmonieusement avec le mouvement des la mer. Ces meduses la etaient des "Moon Jellyfish" et je n'aurai jamais cru en voir autant de ma vie. J'ai reelement appris le sens du verbe "to dodge".

 

Apres tout cela, on est resté bronzer au soleil, l'autre coté. Oui l'autre, car 2heures de snorkeling, tu as tendance a cramer du dos. Heureusement, la super creme a fait effet, et je m'en tire avec un bronzage sympahique et une belle marque blanche au niveau du calecon.

 

----

 

Retour a l'hotel, on fait la sieste dans le hamac, on fini nos bieres, on paie l'addition (130$ pour 2, hotel et plongee tout compris... ca reste raisonnable). On reprend la route, l'esprit tranquil, la tete reposée. Une fois arrivé a l'appart, on fait une sieste de 4h suivit d'une nuit de 10h. J'avoue que nager en pleine mer pendant 2heures, ca nous a bien calmé. D'autant plus que j'avais des crampes du concert de System of a down de la veille... mon pauvre petit corp fragile a demandé un moment de repit, et c'est du sommeil du brave qui nous avons fini notre petit sejour de vacances.

 

tom, mérou. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tom - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires

tom-le-termite 23/08/2005 14:30

si tu te pleint au moindre petit boulot que les paters te demandent de faire... on est pas sorti... surtout que j'ai ouie dire que cet été tu n'a pas bossé..

et toc.

tlt.

Rémi 23/08/2005 10:21

chacun sa vue paradisiaque... pour le moment, c'est plus les lignes de pieds de haricots que je vois quand je me baisse...
t'en a de la chance alors profites-en pour nous ;)

tom-le-termite 22/08/2005 14:09

Merci a ophelie d'etre passé, ton blog est aussi tres interessant, je viens d'y passer.

merci beau MF qui sous ce pseudo a failli m'avoir!
bonne lecture et tache de rattraper ton retard. merci beaucoup pour ce commentaire touchant.

tlt.

emef 22/08/2005 13:36

Ah! que n'ai-je quelques temps supplémentaire pour tout lire! Ton blog est une pure merveille mon petit Tom. Tu as un vrai talent de conteur, sache-le. Ton épopée soadienne en est un exemple frappant. Je vais tout faire pour rattraper mon retard, mais je ne promets rien, vu que je ne sais jamais ce qui m'attend au tournant... Je ne peux même pas compter sur ma propre rigueur, vois-tu? En tout cas ce fut un vrai plaisir. Un real placer, comme on dit de l'autre côté des caraïbes. Tiens d'ailleurs, Key Largo, c'est pas là qu'a été tourné Jaws? Je ne sais plus...
Enfin bon. Grosse bise. A bientot.

ophélie 22/08/2005 11:16

Hello ou salam aleikoum comme on dit chez moi. Pas mal ces fonds! En Mer Rouge, côté égyptien, on s'en met aussi plein la vue!! Tu fais cinquante mètres avec tes palmes et hop le monde de Nemo! Le dernière fois, on s'est retrouvés encerclés par les méduses. Des toutes petites certes mais c'est tout de même hyperstressant de se retrouver au milieu d'un banc de ces mollusques violacés. Beuh...

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives