Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 03:03


L'othématome est un hématome sous-périchondral du pavillon de l'oreille. La présentation clinique est celle d'une tuméfaction  douloureuse du pavillon dans les suites d'un traumatisme de l'oreille. Les risques évolutifs sont à court terme la douleur et l'infection (greffe septique notamment lorsqu'il existe une plaie cutanée associée). A long terme le risque est une lyse du cartilage et la déformation du pavillon (oreille de boxeur ou de rugbyman). (source ici)

 

 


Hors donc, Le chat nous a fait un othématome. Nous fumes surpris de voir un soir cette poche bien gonflée à l'interieur de l'oreille gauche. Une poche de sang, oui car, c'est un hematome, rappellons-le. Les causes?... eh bien, peut etre son habitude de se gratter l'oreille, due à ses infections de l'oreille chroniques...

Bref, Le chat, si on le laissait comme ça, il allait, à terme, avoir une oreille réduite à un etat de... moignon.

La semaine derniere donc, on amene le chat chez le veto, il subit une ponction puis une opperation et se fait installer 18 points de suture pour empecher la paroie de se decoller à nouveau du cartillage.


Depuis, il fait la gueule, est très susceptible et a une peur panique de retourner chez le veto ( qui se solde par une phobie de sa petite cage de transport).

L'oreille commence quand même à se deformer, mais bon... on verra l'evolution d'ici quelques semaines.

 


tom, surgeon. 

Repost 0
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 01:26

Si il y a un truc que Kiz voulait voir en venant chez moi, c'etait pour verifier si mon histoire de compacteur de dechet etait vraie. Rappellez vous, il y a dans mon lotissement, UN compacteur de dechet qui est là pour tout le quartier, et tout le monde est cencé y mettre ses déchets.

Je rappel le mode d'emploie:

---

1- Ouvrir la porte du compacteur

2-Mettre ses dechet dans le compacteur

3-Fermer la porte du compacteur (qui se mettra alors en marche)

---

Pour ceux qui n'ont pas du tout suivit, il se passe qu'il y a des gens qui sont cons (feignant?) et qui se contentent de deposer leur merdes DEVANT le compacteur, empechant ainsi l'accès à la porte, ce qui a pour conséquences l'accumulation de déchets, vu que les gens ne vont pas faire de l'escalade sur ce tas malodorant pour faire l'effort les cons ci-dessus auraient du faire.

1 an apres l'installation des compacteurs, cela se passe encore tout les soirs. Ce qui fait que tout les matin, un larbin est payé pour nettoyer tout le merdier.

Eh bien oui, Kiz a pu profiter de ce compacteur mystique. Meme qu'il a voulu grimper sur le tas de dechet pour accèder à la porte, avant de se raviser, de peur de mourir suite à un ensevelissement provoqué par la chute de la-dite montagne de merde. On a donc ramené nos sacs poubelle à la maison et on les a mis dans le compacteur, le lendemain matin. hop.

Bref, cette histoire de compacteur est recurrente... mais vous au moins, vous n'avez pas à la vivre.

tom, alpiniste.

Repost 0
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 14:51

Je ne parle jamais de mes rêves d'habitude (je ne m'en souvient jamais) et donc je ne vois pas pourquoi un jour je vous parlerai de mes rêves sur ce Blog, qui n'en est pas le but (mais pas du tout). Vous n'êtes pas la pour faire du voyeurisme de mon etat psychologique perturbé, dans un etat de deliquescence avancé.

Non, Mais cette nuit, quand même (et veridique).

Cette nuit,  en ce 11 septembre 2006, j'ai rêvé que les gens dans le monde arreteraient de se taper dessus. Pouf, plus de guerre, plus de clivage de religion, plus de massacre sanglant, plus de d'attentat, plus de misère et de tristesse, plus d'esprit de revanche, plus de fous de dieu qui promettent l'apocalypse, plus de dirigeant corrompu (ou attardé), plus rien de tout ça... juste des gens qui brulent les armes pour marquer la fin de tout ça...

Ce fut un joli rêve car ce matin, en me levant, j'etais libéré de ma misanthropie chronique.

Cela dura environs 10 minutes, le temps que je me verse mon café, que je m'installe devant mon ordi, et que je regarde les News.

pff... C'est pas bien de faire des rêves comme ça. On se fait du mal.

tom, M.L.K.

Repost 0
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 19:35

Pour ceux qui sont dans le milieu scientifique (et meme d'ailleur), vous savez de quoi je vais parler et je pense que vous apporterez votre approbation à mes pensées du jour.


Pour faire simple: Dans la recherche scientifique (entre autres), il y a plusieurs étapes à respecter avant de publier et montrer au monde entier le resultat de vos travaux. En gros, ça donne cela:

1-Monter un projet avec une question scientifique "pertinente"

2-Faire des recherches bibliographiques sur ce sujet afin de savoir ce qui a été fait sur le passé. Ce travail est important car il vous permettra de vous appuyer sur le fruit de la recherche de nombreuses personnes avant vous, de vous eviter de tomber dans les mêmes erreurs, de confirmer/infirmer vos propres hypothèses, d'eviter de refaire une experience qui à deja été faite (à moins de vouloir contester la validité des resultats, mais c'est un autre problème), de vous fournir des bases solides sur quoi vous pouvez batir votre propre recherche

3-Mettre en place un protocole experimental qui vous permettra de tester votre question scientifique

4-Collecter les données obtenues par votre protocole experimental

5-Analyser ces données et en faire une interpretation

6-Repondre à votre question scientifique en argumentant par l'etape 4 et 5

7-Ecrire votre article scientifique


Donc voila, en gros.


Il y a quelques mois, j'avais donc decidé de me plonger serieusement dans la bibliographie (ici la recherche de "references" scientifiques), afin de me mettre à jour sur l'avancée de la recherche concernant mon sujet de thèse. J'avais un peu délaissé ce travail, car il faut l'avouer, c'est chiant. Je m'etais donc mis au travail, avais recencé  une petite centaine de references, histoire de commencer quelque part et avoir un bon apperçu du sujet pour me permettre d'ajuster mon projet de thèse en fonction des decouvertes passées. Ce fut une activité très euristique puisque qu'il en resultait un fourmillement d'idées. Cela m'avait pris environs une 60aine d'heures de boulot, une bonne semaine à temps plein, mise à jour du fichier avec la liste des references... tout va bien dans le meilleur des mondes.

3 jours plus tard, je me faisais voler mon ordinateur, avec la-dite liste, mes sauvegardes n'étant pas à jour. Donc si vous vous souvenez bien, je n'etais pas super heureux ce jour là, pour plusieurs raisons, et celle ci en était une parmi tant d'autres.

Il y a 2 jours, en attendant que le materiel que j'ai commandé pour mes futures manipes arrive, j'ai décidé de me replonger dans ce travail bibliographique afin de reconstituer mon travail perdu et par la même occasion, approfondir cette-dite liste.

Oui parce que, il est temps de preciser que, quand on trouve une publication interessante, elle fait souvent référence à plusieurs autres publications interessantes. Vous vous dites alors: "oh! celle là, il me la faut!". Et c'est parti, vous la cherchez (internet, bibliotheque, etc.) et vous la trouvez éventuellement. A ce moment là, vous la lisez, vous trouvez plein de choses interressantes et vous voyez qu'il y a encore plein de nouvelles references dans cet article qui vous interessent. Et c'est reparti, on continue à chercher... et le cycle est sans fin. Vous partez avec une reference, vous finissez avec des centaines et des centaines, de peur de passer à coté d'un article important...

Ayez le malheur que votre projet recoupe plusieurs disciplines... c'est une tache lourde de conséquences.

Et c'est donc ce que je fais en ce moment. J'accumule. Sur mon bureau, il y a le tas de publications que j'ai lu, le tas que je dois lire, la liste de celles qui faut que je trouve pour pouvoir lire (liste qui s'aggrandit d'heure en heure)...

Toi qui me lit, si tu es thesard ou que tu as été thesard, je sais que tu me comprends.

C'est long, c'est fastidieux, il faut standardiser ta liste de references ( le coup de virugule pas au bon endroit, l'espace entre les deux machins, les mots en italique...) et eventuelement, essayer d'ingurgiter toute cette masse d'information (generalement indigeste).

 

Nota: la prochaine fois, faire sa biblio au fur et à mesure.

tom, rat de blibli au tek

Repost 0
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 02:49

Mon ancien collègue de labo est donc venu me voir en floride pendant les 10 derniers jours. Le voila reparti, mais je vous relaterai durant quelques jours, quelques unes de ses aventures.

tom, scenariste.

Repost 0
Published by tom - dans Loisirs
commenter cet article
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 04:58

Ah oui, Remboursé!1! de qui se moque-t-on???

Ernesto fut une tempête qui a soudainement decidé de devenir une simple depression, au moment où il passait sur nous. Du coup, eh bien 2 jours de boulot perdu pour rien, tout les preparatifs pour rien, resté à la maison entre 8 yeux à attendre une tempête qui ne vint jamais. Mes 2 touristes furent plus que deçus. Meme pas un arbre par terre...

Bon aller, on va pas se pleindre non plus... il est vrai que Wilma l'année derniere m'a suffit en ce qui me concerne...

Du coup le programme fut:

-Tsuro
-Kahuna (x2)
-Samourai
-Alhambra
-Carolus Magnus
-Einfach Genial (x2)
-Gang of four (x2)
-Le collier de la reine
-Puerto Rico
-Ticket to ride

faut bien s'occuper, hein...

Du coup, j'ai aussi pu continuer ma presentation pour le labo (histoire de presenter mes resultats de tout mon boulot pendant mon sejour en France) et je presenterai Mardi.

Sinon, j'ai encore plein de truc à vous racconter, mais je ferai des articles illustrés à posteriori, car le WE s'annonce chargé...

Enfin, bientot le retour des articles entomologiques... je sais que vous en avez été privé tout l'été... Je vais donc bientot pouvoir me rattrapper.

tom, frigo plein.

Repost 0
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 03:21

-20 litres d'eau potable
-2 kilo de pates
-2 kilo de riz
-2 kilo de patates
-un frigo plein de fruits et legumes avec 10 kilos de glace pour tenir l'inertie thermique
-plein de piles et de bougies
-une baignoire remplie d'eau
-plein de jeux de société
-3 packs de bières
-une guitare accordée
-2 touristes Francais appeuré, de passage chez moi cette semaine, et qui vont vivre leur première tempête.

Donc voila, Ernesto, après être passé gentillement  sur Cuba a donc  bien décidé de venir nous rendre visite, cela veux dire que si on a plus de courant pendant quelques jours, c'est normal.

Mais bon, il a pas l'air trop méchant... au pire, on se fera une soirée à la bougie... de toutes facons, on a de quoi tenir le siège pendant une semaine tout les quatres: Mes 2 touristes Francais, ma charming roomate et moi.

Pour suivre en directe l'evolution de Ernesto c'est ici.

 

 


Donc pas de soucis pour nous, on va se debrouiller et on ne risque pas grand chose, a part peut etre une bonne bourrasque.

Bon vents a tous et a bientot sur les ondes...

 

tom, tiens bon la barre et tiens bon le vent...  hisse et ho...

Repost 0
27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 15:36

Aujourd'hui, j'aurai vous parler du fait que j'heberge pour le semaine un ancien collegue de mon labo dijonnais et que l'ouragan Ernesto semble venir sur nous d'ici mercredi. j'aurai pu vous dire que cela lui fera une experience unique et que non seulement il aura gouté aux alligators, au snorkling, au compacteur de poublelles que personne n'utilise, aux heures coincé dans les bouchons, mais il aura aussi gouté au grand frisson de voir les arbres s'envoler devant chez soi(moi).

J'aurai pu vous raconter tout cela.

Mais non. Aujourd'hui je ferai sobre.

Car aujourd'hui, notre grand père maternel vient de nous quitter, ce matin à 5h, laissant derrière lui une famille de 5 filles, 11 petits-enfants, 3 arrière-petit-enfants, après 86 années de vie rondement menées. La nouvelle n'est pas une surprise puisque nous savions qu'apres 2 semaines à l'hopital, il n'y aurait pas de miracle.

Mais quand même. Ca fait quelque chose. Et par pudeur, je garderai ces sentiments pour moi.


Je sais que la famille se reuni en ce moment, quelque part en France. J'aurai aimé être avec vous.

tom.

Repost 0
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 09:58

Me voila de retour En floride... bien fatigué et un peu grognon.

Mon vol a eu une heure de retard, le service d'immigration me garde une heure dans un bureau asseptisé, me supprime mon visa (car un peu abimé par le passage à la machine, souvenez vous) et me fait payer 265$ pour pouvoir rentrer sur le territoire americain avec un statut batârd. Ce qui fait que si je quitte le pays, je ne pourrais re-rentrer que si je me fais refaire mon visa, avec passage obligé à l'ambassade à Paris. En plus, ma correspondance avait 3h de retard. Donc grognon.

De plus il se fait tard ici, et le fait de ne pas dormir dans l'avion n'arrange pas mon état passablement maussade. Heureusement que ma Charming Roomate etait la pour m'acceuillir avec la plus grande affection possible. Je vais donc de ce pas me coucher.

Mais avant, j'aimerai vous dire merci (attention, plein de petit messages personnels se cachent dans le texte qui suit).

Oui, merci à tous pour tout ces moments partagés avec vous en France durant ces 40 jours.

Tout d'abord, merci à la famille proche, père, mère et frères pour les moments de plaisir et de retrouvailles avec vous 4. On se dit qu'après 2 ans passé outre-atlantique, il est toujours aussi bon de revenir au logis, le seul, le vrai. Home. Même si les moments passés furent parfois brefs, j'en garderai une nostalgie profonde et agréable. Piotr, quand tu veux je te remet ta branlée au Bowling, Remi, alors cette basse 5 cordes?..

Ensuite, merci à la famille au sens large: oncles, tantes et cousin(e)s. Je ne citerai personne car il sont nombreux, mais j'aimerai vous apporter ici toute ma sympathie pour diverses raisons. La première fut l'acceuil chaleureux et sans reserve que vous avez fait à ma charming roomate. Son sejour en France fut mémorable et c'est en partie grace à vous. Deuxième raison, ce fut votre aide à la preparation du mariage qui fut sentationnel à tout point de vue. Quand vous voulez on recommence! Enfin, merci d'être comme vous êtes, se retrouver dans la villa familliale est toujours un moment particulier, même si l'on a pas toujours le temps de tout se dire, c'est un plaisir de passer du temps parmi vous tous.

 
Passons aux amis. Ceux avec qui j'ai pu passer du temps, les soirs à Dijon. Pipou et ludo principalement m'auront permis de revivre beaucoup de chose passées, celles que j'avais laissé dérrière moi avec tristesse. Soirées crêpes-JDR-bière-et-tisanes... que du concentré de trucs bien. Merci mille fois. Je pense aussi bien sur à nico et riton et leur compagnes, que j'ai pu moins voir pour raisons  de "pas libre" ou "plus là", mais ce fut toujours aussi bon de redevenir un ours en votre compagnie.

Merci aux potes du labo pour les moments nostalgiques du RU, merci a Ludi et marrotte pour leur entêtement à absolument vouloir me voir, rien que pour elles, et elles ont eut bien raison de le faire, d'ailleur. De meme pour Ikua et sa petite famille.
Merci à Pablo pour être passé me voir, tel les retrouvailles des 2 cancres du DEA...
Et bien sur, Merci a Polo pour avoir pris soin de nous durant notre sejour parisien.

Merci aux Tric-traciens de l'Ancora pour ce bref mais intense moment ludique, merci à Gorthyn et ses 2 amis pour cette soirée à Dijon très sympathique

Enfin, merci à mon Mentor Dijonnais, au labo termite. Pour l'acceuil, l'aide indispensable et la participation au projet. Merci aussi pour le champagne qui m'etait promis.

Merci aux milliers de termites qui se sont fait butés par mes soins et surtout, merci à eux de m'avoir donné des résultats interessants.

Pour finir, j'aimerai quand même faire une dedicace speciale à la mère de votre termite expatrié, pour ses succulents petits plats, ses gateaux et ses tartes, et surtout, ses mythiques lasagnes.

Voila, j'éspere n'avoir oublié personne, et si c'est le cas, c'est evidement due à la fatigue. Merci aussi quand même à ceux que je n'ai pas pu voir. l'intention y était quand même.

Bonne nuit, on reprendra un rythme normal de publication d'ici une petite semaine... quand j'aurai repris du poil de la bête...

mercicalement, tom.

Repost 0
13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 23:19

...Je suis encore vivant.

Mais bon avec 72h par jour de boulot... c'est dur de tout vous raconter.

 

tom, bientot, le retour.

Repost 0
Published by tom - dans Loisirs
commenter cet article

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives