Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 17:49

Cela faisait longtemps, mais voici a nouveau un article dans le cadre de "l'identification de vos insectes".

Aujourd'hui c'est Yémi qui m'envoi ces 2 photos, issu de son blog en photographie

---

Il s'agit d'une courtillière (Orthoptère: Gryllotalpidae).

Ce gros insecte est assez proche des grillons dans la phylogenie, mais il a evolué à une vie adaptée à la vie souterraine. La modification de ses pattes avant temoigne de cette adaptation au mode "fouisseur".

Cet insecte est considéré comme nuisible aux cultures et dans vos jardins. Il se nourrit des jeunes racines de vos plants, ce qui generalement tue la jeune plante.

Ici en floride, il existe 4 espèces differentes, dont 2 sont exotiques-invasives et qui posent pas mal de problèmes aux cours de golf... Et à raison économique, cette insecte est donc un sujet d'études approfondies....

Merci à Yémi pour son envoi et ce magnifique gros plan de la tête, n'hesitez pas a passer sur son blog.

tom, dimanche calme.

Repost 0
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 02:50

Cela faisait longtemps, voici une identification d'arthropode, la photo etant envoyé par Phil et Annick.

Cette araignée est très commune dans le sud des états unis et fait parti des "Spiny-Orb-Weaver". Elle est parfois aussi appelée "crab-spider", mais uniquement en floride du sud, puisque le nom commun "crab-spider" est empoyé pour une araignée differente, dans une autre partie des Etats-Unis.

Bref, voici donc Gasteracantha cancriformis . Si vous avez des bases de latin, vous pourrez reconnaitre que le nom de la bestiole colle plutot pas mal. Merci Linnée.

Cette araignée produit de très grosses toiles circulaires pouvant facilement atteindre 80cm de diamètre, alors que l'araigné femelle adulte mesure entre 10 et 14mm. Il est donc très commun ici de marcher tranquilement et de se retrouver nez à nez avec la charmante demoiselle. Heureusement (pour nous) cette araignée ne possède pas un venin très puissant contre les vertébrés et est donc virtuellement sans danger. Il est possible qu'elle morde (ou pique, comme vous voulez) en se defendant si vous la molestez un peu trop (et elle aurait alors bien raison), mais sa piqure ne vous fera pas plus d'effet qu'une piqure de moustique.

Son apparence particulière lui permet une excellente defense contre les oiseaux.. vu les piques ça doit picoter un chouilla dans la gorge...

tom, cancer.

Repost 0
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 02:47

Aujourd'hui: Identification d'insectes.

Comme vous le savez tous, vous avez la possibilité de m'envoyer des photos d'insectes pour tentative d'identifications. D'ailleur je m'excuse aupres de certains qui n'ont pas recu de reponse positive de ma part, mes connaissances etant limitées (si si...).

Donc aujourd'hui, notre cher Talo nous a envoyé cette photo pour identification.

De mon expertise en ressort des conclusions très interessantes.

Il s'agit d'un Coleoptère de la famille des Coccinellidae, relativement peu connu en Europe car cette espece n'y est pas native. En effet, en regardant les details anatomiques, on pourra facilement deviner qu'il provient d'un pays asiatique, eventuellement de Chine.

Le petit nom de ce petit insecte hors du commun est Antistressus Lenonei (Sous-espece Antistressus McCartnei). Bien que d'aucune utilité ecologique, car il n'est pas predateur d'insectes ravageurs, cette espèce a trouvé une fonction originale au sein de la societé humaine occidentale, surtout concernant l'aide au retablissement de certains desordres nerveux mineurs.

Comment? me direz vous.

C'est simple. Le Antistressus Lenonei est plutot docile et il suffit de le masser vigoureusment pour vous sentir tout de suite mieux. Antistressus Lenonei se laissera faire, au plus grand etonnement de certains Scientifiques de grande renomée. Cependant, ce malaxage particulier sur l'insecte permettra au masseur improvisé d'eviter de taper sur son petit copain ou sa petite copine. Eventuellement.

Il semblerait que ce cas de symbiose unique soit une etape evolutive majeur de ces dernieres années, mais des recherches plus approfondis sont necessaires pour etablir un lien de cause a effet sur la relation comensualistique particuliere que cet insecte a avec son hote.

 

tom, ♪♫ She loves you ye ye ye ♫.

Repost 0
28 novembre 2005 1 28 /11 /novembre /2005 17:07

Cela faisait un bout de temps que je n'avais pas eu de bestioles de mes lecteurs... Je vous rappel que je suis toujours ouvert pour vous aider à identifier vos insectes (je ne publie pas toujours, mais je recois regulierement des Emails, et je reponds toujours personnellement).

 

Mon compatriote David, lui aussi exilé aux USA pour son post-doc, m'a envoyé cette belle photo.

 

Il s'agit donc d'un:

Phyllum: Arthropode

Super-Classe: Myriapode

Classe: Chilopoda (Centipedes)

Ordre: Scutigeromorpha

 

J'avoue que je ne peux pas aller bien plus loin car n'ayant aucune connaissances en Chilopoda (ce n'est donc pas un insecte!!!), j'en resterais la.

 

Cela etant dit, vous aurez deja tous pu voir cette bestiole chez vous. On la trouve souvent sur les murs, dans la baignoire ou le lavabo. Le Scutigeromorpha se nourrit d'araignées, de petits insectes ou de larves d'insectes. Il est donc plutot beneficiaire à l'interieur de la maison, mais pour une raison esthtique que je comprend, les gens preferent les voir dehors.

 

Ils sont potentiellement capable de mordre, mais techniquement il est totalement innofensif car il ne s'attaquera uniquement qu'a ses proies.

 

Le Scutigeromorpha est normalement trouvé à l'exterieur, mais quand il arrive a rentrer dans les maisons, il est capable de survivre car il trouve suffisement d'humidité et de nourriture pour subsister sans problemes.

 

Encore une fois, limiter l'humidité (surtout dans les salles de bains) et tenir la maison "propre" diminuera les chances de les voir chez vous, meme si par une journee d'été, il n'est pas rare de les voir entrer par la fenetre ouverte.

 

 

tom, meme pas peur.

Repost 0
30 septembre 2005 5 30 /09 /septembre /2005 00:00

Aujourd'hui, dans la serie Vos insectes à identifier, j'ai  recu une photo de David.

David est un ancien collegue de Labo quand j'etais a Dijon. Il est maintenant post-doc, toujours en termites, mais tout comme moi, il est expatrié et effectue son post-doc a Athen (Georgia, USA), pas loin d'Atlanta.

 

Il m'a donc fait part de ce joli cliché, bien qu'il n'ait pas reelement besoin que je l'identifie pour lui (hein David!?)...

 

 

Cette Sauterelle est assez particuliere. on ne la trouve que dans la zone sud-est des Etats-Unis, et nous avons donc ici un adulte de Romalea microptera (Orthoptera, Romaleidae)

 

Cette grosse sauterelle est appellée ici "lubber grasshopper", ce qui veut dire en gros " sauterelle lourdeau"... et on comprend pourquoi. La bestiole peut atteindre  6 à 8cm de long (sans compter les antennes) et est tres massive. Vu le nom de la bestiole, vous pouvez voir qu'elle a des petites ailes (microptera) et ne s'en sert donc pas pour voler, mais pour "faire peur" a un eventuel predateur, car la forme des ailes,si elles sont depliées, font apparaitre une couleur rose fushia tout a fait singulière et forment vaguement 2 yeux de  vertebrés.

 

 

Bref, rien a voir avec nos petits Acrididae  ridicule dans la prairie de bord de Saône avec lequel je tentais de pecher le chevesne. Avec ces Romaleidae, je crois que la grosse carpe s'impose...

 

 

tom, pêche au gros.

Repost 0
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 00:00

Enfin un petit retour a la vie entomologique de chez vous, avec aujourd'hui une photo envoyé par Antoine.

 

Ceci est ce qu'on appel en anglais l "indian meal Moth" et le nom de l'espece est  Plodia interpunctella . C'est un petit lepidopetere (micro-papillon) de la famille des Pyralidae (meme famille que la pyrale du mais) dont les larves elisent souvent domicile dans nos cuisines. Je suis persuadé que vous en avez deja tous eu dans vos cuisines. C'est un insecte tres commun et rependu un peu partout dans le monde.

 


Generalement les larves se trouvent  dans les paquet de cereals, de graines, de farine ou  de semoule que l'on achette au super marché. Le paquet va rester dans le placard pour plusieurs semaines, la larve va sortir du paquet et il n'est pas rare de les voir sur les murs de la cuisine, en train de grimper pour trouver un endroit pour leur metamorphose. Une fois adulte, le petit papillion (qui vole tres mal soit dit en passant), va essayer de trouver un endroit pour pondre ses oeufs.

Cet insecte est plus une nuisance qu'un reel danger car si l'adulte arrive a se reproduire, il va infecter les biens de consomations et a bout d'un mois ou deux, une nouvelle generation arrivera a maturité.

conseil pour s'en debarrasser: jeter tout les vieux paquets de cereal, grain, farine etc.. dans les placard, et si il y a un nouvel envol, essayer d'en tuer le maximum pour limiter leur reproduction (ce qui ne sera pas specialement efficace, mais ca fait toujours du bien...).


en voici un petit resumé en anglais:

http://lancaster.unl.edu/enviro/pest/factsheets/304.htm#Indian

et j'ai pu y trouver cette photo ou l'on vois la bestiole sous un meilleur jour.

 

Merci a Antoine pour l'envoie de photos.

 

tom, Corn-flakes.

 

 

Repost 0
31 août 2005 3 31 /08 /août /2005 00:00

Retour aux petites bestioles... parce que Katrina et les problemes, ca commence a barber.

Donc nouvel insecte a indentifier, envoyé cette fois par Helene et Olivier, merci a eux. Ils m'ont demandé d'en savoir plus sur cette petite bestiole qu'ils ont trouvé.

 

Photo de Olivier et Hélène.

Voici donc ce que c'est: Une Ptine (Ordre des Coleoptera, Famille des Ptinidae, genre Gibbium). Eh oui c'est bien un insecte, "proche" du scarabé. Sous sous apparence trompeuse d'araignee rougeatre, on distingue bien les 6 pattes et les 2 antennes et on peut reconnaitres les Elytres tres sclerifiées, typique des Coleopteres. Aux Etats Unis, on appel ca "Spider Beetle".

J'avoue en savoir peu sur cet insecte qui peut envahir les maisons mais voila ce que j'ai pu trouver dessus (source ici)

Ce petit Coléoptère regroupe en France une cinquantaine d'espèces parmi les 500 répertoriées dans le monde. Les Ptinidés ont une biologie voisine de celle des Anobiidés (vers a bois). Commensaux de l'homme, les Ptinidés, en particulier Gibbium psylloides, se nourrissent de débris organiques d'origine végétale et animale, sont en grande majorité des insectes saprophages. On le rencontre dans tous les lieux habités, les recoins abandonnés, les greniers, parmi les vieux bois travaillés, les planches en mauvais état, les bibliothèques remplies de vieux livres reliés de cuir, les collections d'histoire naturelle, les herbiers, mais aussi les réserves d'épices, de farine ou de grains en tous genre.

 Photo: http://lancaster.unl.edu/enviro/pest/factsheets/304.htm

Les femelles pondent leurs œufs au sein des denrées consommées. Les larves blanches, légèrement rosées, font penser àl'aspect des larves de Hanneton.  Les mouvements de déplacement sont lents. À la fin de leur croissance les larves confectionnent une coque et agglutinent à celle-ci des particules de débris environnants, puis elles se nymphosent. Le moment venu, lors de la mue imaginale, chaque adulte perfore cette coque pour se libérer. Gibbium est maintenantcos mopolite, ayant été transporté inopinément avec des marchandises au Canada, aux États-Unis, et pratiquement dans tous les pays tropicaux. Il ne vole pas, ne se déplace que lentement.

 

Bref, cet insecte fait parti de ce qu'on appel ici les "house pest" car ils ont tendance a s'incruster la ou il y a de la matiere organique a manger (vegetal ou animal) et sont generalement domestiques (vieilles maisons, musés, entrepots, animaux empaillés...). Ils ne sont pas dangereux pour l'homme, c'est juste que ce n'est pas tres agreables d'en avoir partout dans la maison. Entretenir la maison et enlever tout ce qui peut etre source de nourriture pour eux suffira a s'en debarraser apres 1 generation ou 2.

tom, empaillé.

 
Repost 0
4 août 2005 4 04 /08 /août /2005 00:00

Comme promis, je tenterai d'identifier (au moins jusqu'a la famille et  plus loin si possible) tous les insectes dont vous m'enverrez les photos.

Voici donc un envoi de mon amis Jerome, en direct du Laos, a la frontiere chinoise.

Nous avons aujourd'hui un Hemiptere, (tres grand Ordre parmi les insectes) qui fait parti de la famille des Cicadidae. Eh oui, c'est un insecte qui fait parti du groupe des cigales. il est vrai que celle ci est un peu plus colorée que celle de basse provence, mais c'est est bien une.

On la reconnait a 3 choses fondamentale: La forme general du corps, le masque facial tres charateristique des Auchenorrhyncha et de ses 2 paires d'ailes avec une nervure tres marquée.

 

 

Cliquez sur les photos pour agrandir

A noter que les cigales ont une vie embryonnaire tres longue et que selon les espece, cela peu durer entre 4 et 17 ans. Le stade adulte durera un été.

tom, stridulation limitée

Repost 0
30 juillet 2005 6 30 /07 /juillet /2005 00:00

(Edit:) Si vous avez l'occasion de prendre en photo des choses de chez vous, n'hesitez pas je ferais de mon mieux pour vous aider a l'identifier.

--------------

 

Oui, pendant ce temps la en France, il fait beau est c'est la periode revee pour observer le monde entomologique autour de vous. Je profite donc des deux clichés envoyés de France par Dicapa  (un TTcien) pour vous inciter a prendre 5 minutes et a vous emerveiller de la beauté de ces petites choses...

 

Voici donc sa prise: Euplagia quadripunctaria, Une noctuelle de la famille des Arctiidae, dit "L'écaille chinée". Relativement abondante en France, vous ne devriez pas avoir de mal a la voir ces temps ci.

   

 Credit Photo: Dicapa. (merci a lui)

--------------

(Edit:) Du coup c'est parti, voici un envoi de Bonnemine82 et Franck82, photo prise sur leur balcon.

 

Credit photo: Bonnemine82 et Franck82

 Ceci est un orthoptere de la famille des Tettigoniidae et de la sous-famille des ephippigerinae. Une espece proche est assez nuisible dans les vignes. Ca s'appel communement une ephippigère.

Pour les yeux, ne vous meprennez pas, il s'agit bien d'yeux d'insectes composés, mais ceux-ci forment un motifs immitant les Yeux de vertebrés. 

De plus, la presence de l'ovipositeur (l'espece de sabre anal) indique que nous sommes en presence d'une femelle.

Plus d'infos ici

 

tom, vol de nuit. 

Repost 0
24 juin 2005 5 24 /06 /juin /2005 00:00

Si vous voulez essayer d'identifier un insecte qui vous intrigue, prenez le en photo, envoyez le moi et je poste ca ici :)

envoyez moi vos images sur tomchouv@hotmail.com

jusque la, j'ai recu:

-Scutigeromorpha: le centipede domestique

-Ephippigere et l'ecaille chinée

-Une cigale laossienne.

-La Ptine

-La mite alimentaire

-La sauterelle lourdeau

 

 

merci a vous  ;)

 

Repost 0

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives