Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 23:34

... mais on y arrive.

Nous entions resté là:

et 2 jours supplementaires de grattage/ponçage:

---

on change d'angle

---

---

et enfin, vu depuis la chambre:

Nous sommes officiellement pret a pendre notre cremaillere  Samedi 14. (oui enfin, pas cremaillere, mais faire une fête quoi... tsss)

Restera à finir le parquet....mais ça... ça attendra.... un certain temps.

 

tom, manu tension.

Repost 0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 00:30

Après avoir passé les 3 dernières semaines à bosser en soirée et tout les Week End sur la maison, à bricoler, à retaper, à embellir, on se retrouve enfin avec quelque chose qui semble "fonctionnelle". Le plus urgent est fait, mais reste à retoucher pas mal de chose. Ce Week End donc, nous avons principalement travaillé sur les pleintes de la salle de bain (qui est a 95% terminée ..huhu) et de la chambre (après avoir été repeinte due à un trompage de couleur). Dimanche après-midi, j'ai décidé de me mettre à la tache ingrate qu'est le décapage du parquet dans le hall (petit espace qui donne accès aux 2 chambres, au salon et à la salle de bain).

 

Le hall qui, rappellons le, a été recouvert d'un affreux  lino dans les années 70-80, et collé avec une colle noire, epaisse et tenace.   Nous avions décidé d'enlever cette affreuse monstruosité pour mettre à jour le bois, et ainsi faire une continuité avec le salon et les 2 chambres. Une fois le lino enlevé, restait cette maudite colle.

 

Hop, un peu d'huile de coude, c'est parti.

 

 ---

 ---

 ---

un coup de ponceuse...

 ---

Après 4 heures de grattage au rabot pour elever la grosse couche de colle, puis à la spatule pour décaper le reste et enfin à la ponceuse pour lisser le tout, j'ai réussi a mettre à jour le bois, qui apparement, en a vue pas mal dans sa vie de parquet.

Voila, j'ai arrêté là après avoir décapé un bon tier de la surface, vu que mes mains vont mettre quelques jours à s'en remettre.

A suivre dimanche prochain eventuellement.

tom, grat grat.

Repost 0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 20:49

Bien. Il est temps de faire un point.

Pendant les derniers mois, beaucoup m'ont fait la remarque que mes agissement  en consequences des changement dans ma vie de couple etaient un evenement marquant pour ma vie tout court. Bref certains diront que ça sent le sapin.

Bof, leur répondrai-je.

Parce que certes, que ma Charming Roomate ait acheté une maison, que j'ai suivit activement le processus au point d'y participer et de m'impliquer dans de nombreux choix, que cette maison on fait tout à deux, meme si techniquement mon nom n'apparait nul part sur les papiers, oui certes, certains me diront que je suis maintenant sur un chemin dont j'ai franchit un point de non-retour.

Eh bien non. Jusque là,  je ne me suis pas inquieté et je n'y voyais pas ici un engagement profond (comme le voient certains).  Non, J'avais encore jusqu'a hier, ce sentiment de la-vie-est-belle-piou-piou-les-petit-oiseaux-vivons-la-vie-au-jour-le-jour, sans l'ombre d'une inquietude dans ce ciel si bleu.

Mais hier, ce sentiment etrange de "ça y est, je suis foutu" m'est apparu comme une revelation:

J'ai acheté une perceuse.

La perceuse, symbole flagrant au passage de la vie adulte. La perceuse, indicateur evident que ma vie post-adolescente viens de se terminer. La perceuse, monstre made in mexico ideux qui vous fait prendre conscience de l'aspect ephemère de la vie. La perceuse, metaphore meprisable de l'officialisation de vos prises de responsabilité. La perceuse, signe indiscutable d'une condamnation à devoir bricoler pour le reste de votre vie.

Oui j'ai acheté une perceuse, avec toutes les consequences dramatiques  submergeantes qui vont avec.

Mais  il y a pire. J'ai aussi acheté une machine à laver...

tom, prise de conscience.

Repost 0
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 19:49

Voici à quoi ressemble ma vie depuis Samedi.

Journée au labo, soirée dans les cartons, à essayer de savoir où mettre tout le bazar. Sachant que 95% des choses ne sont pas à moi. On a à peine eu le temps de faire les peintures que deja m'emmenagement commençait. La cuisine n'est toujours fonctionnelle, la salle à manger sert temporairement de stockage de cartons, le salon (que vous voyez ci-dessus) est presque opperationnel, La chambre a besoin d'être repeinte puisque la couleur faisait vachement mieux sur l'echantillon, le bureau est presque correct, mis à part les etagères vides pour y mettre les 450kg de livres (qui sont dans les cartons actuellement dans la salle à manger... vous me suivez?)... et pour la salle de bain, les travaux commencent jeudi donc pas de salle de bain pendant 3 jours.

Hier soir on voulait mettre en etat la cuisine pour pouvoir cuisiner un peu. On commence par le frigo (que l'ancien proprio nous a laissé, mais ça se fait beaucoup aux US ça). Ce connard avait nettoyé l'interieur, du moins ce qui etait visible. J'avais dit à ma charming propriétaire "ça sent un peu louche là dedans" et pour cause, on s'est rendu compte que sous les tirroirs il y avait une couche de 1cm de moisissure verte. En effet, ce-dit connard d'ancien proprio avait laissé le frigo eteind ET fermé pendant les 6 derniers mois (puisqu'il vivait chez sa copine). Il a donc bien négligé de nous en faire part et a preféré nous en faire la surprise. Quel joli cadeau ce fut. Nous passames 4heures à astiquer pièce par pièce l'interieur du frigo et à desinfecter tout cela (oui c'est un frigo avec plein de tirroirs à legumes ou truc du genre, que j'ai du demonter pour nettoyer tous les petits recoins inaccessibles). Je vous evite la photo, pour ne pas choquer les ames sensibles.

Dejà que le gars ne m'etait pas des plus sympathique, mais alors là, vous ne pouvez pas imaginer le nombre d'insultes qu'il s'est prit dans la tête hier soir. Il a du avoir les oreilles qui sifflent méchamment.

Du coup, la cuisine n'est toujours pas prête. Certes, mais on a un frigo propre maintenant.

Vivement la semaine prochaine, qu'on en finisse.

tom, pas fini.

Repost 0
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 03:24

 

---

tom, ma petite cabane en florida... ♪♫ (air connu)

 

Repost 0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 03:42

Je vous titillais avec cette histoire depuis plusieurs mois maintenant. Ma charming avait en tête de quitter cet appartement depuis plus d'un an et s'etait mis en quête de la maison du bonheur à partir d'Octobre dernier. Des 10aines de maisons visitées... peu de choses acceptables pour son confort personnel, ou son compte en banque.

En Janvier dernier, on trouve enfin une baraque correcte, avec un jardin magnifique. Conquis, ma Charming roomate fait une offre... mais pas de chance, la maison sera vendue quelques jours plus tard, pas à elle.

Janvier et Février passent, toujours en quête d'une petite maison. Mi-Février, on trouve un truc qui est pas trop mal, et financièrement faisable. Elle fait une offre, Contre-offre du vendeur le soir même, Re-contre Offre de la miss le lendemain, accord le jour d'après. Expertise de la maison la même semaine, signature des accords de prêts avec la banque (entamé il y a des mois). Tout se fait rapidement.

L'acte de vente se fait Lundi 5 Mars.


Depuis donc une semaine, grace à l'enthousiasme de ma charming roomate, j'ai droit à des prospectus sur les couleurs de peintures, les idées de remodelage de la maison, les bidules, les machins. Bref, c'est donc concret.

Là où c'est encore plus concret, c'est que on à commencé a faire les cartons. Pour ma part c'etait facil: 3 cartons et c'est dans la poche. j'ai fait le tri des trucs a garder et à jeter... en 2h c'etait bouclé. Par contre, pour ma charming roomate, c'est 10 ans de livres/meubles/ustensils de cuisine/vêtements qu'il faut empaqueter.

Or, 450kg de livres, par cartons de 25kg, je peux vous dire que je commence à sentir le poids des mots. Oui, elle aime lire. On pensait faire le demenagement en louant un camion et en mettant à la tache nos amis. Finalement, ça serait des demenageur professionel qui, en 3h, feront le boulot qu'on aurait fait en 2 jours, avec courbatures.


Donc cette semaine, non seulement j'entame une periode particulièrement intense au boulot, mais voila que l'on  elle s'improvise propriétaire. Si tout va bien, le 10 Mars, on est installé.

D'ici là... il peut s'en passer des choses.

tom, profiteur.

Repost 0
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 03:13

Oui, pas grand chose ces derniers jours et pour cause, je suis vachement de chez occupé. Petites explications d'ici quelques jours.

En attendant, je vous file une petite anecdote qui m'avait plutot marqué ces derniers temps.  Dans le processus de la recherche d'une maison, nous avons été ammené à visiter beaucoup de baraques. Certaines deja vides, d'autres avec les habitants vivant encore dedans en attendant un compromis de vente.

Hors, dans ces maisons encore habitées, il est toujours marrant de voir la deco interieur et les gouts de ces messieurs-dames.

Mais LE truc qui m'aura marqué, c'est cette habitude de recouvrir les murs de cadres de photo et de portraits de toute la petite famille.

-Le  premier bébé avec une peluche dans le main

-Le 2ème bébé dans les bras du frère qui a maintenant 4ans

-La petite soeur en compagnie de ses 2 grands frères.

-Les 3 enfant maintenant adolescents devant un bord de mer

-Le fils ainé en toge universitaire pour signifier la fierté d'avoir un fils "diplomé"

-Photo de groupe avec les 37cousins/tantes/oncles/grand parents.

-Re-photo de la petite soeur, un peu plus jeune, 3 dents en moins.

-Photo du marriage des parents.

-Le père à la pêche, bien déguisé comme il faut.

-Plein d'autres trucs.

Le truc, c'est que si c'etait juste quelques clichés ici et là... je n'aurais pas noté. Mais LA!... c'est tout le living room qui est recouvert d'images plus ou moins vieilles....

Du coup, il faut s'imaginer la même maison, mais sans toutes ces têtes d'inconus qui te regardent sournoisement.

tom, air connu.

Repost 0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 16:26

Ce Weekend dernier, nous avons fêté le nouvel an chinois chez nos 2 taiwainais du labo. Ce fut bon, sympathique et Halal, puisque notre copine malaysienne musulmane etait aussi là. Moi, j'avais ammené des lasagnes, ceux de maman-termite, les seuls, les vrais. J'avoue m'être surpassé, je m'étais cru presque à la maison parental. Certes, ce n'est pas très chinois, mais on m'avait dit d'amener un truc der chez moi, histoire de faire un repas "internationnal".

Toujours est-il que le Weeken est fini, on est lundi, on bosse au labo. Chacun à fait des tupperware-lunch-box pour ce midi... avec les restes de la bouffe du WE.

Mais la bouffe chinoise, froide, qui reste dans le bureau pendant quelques heures, ça ne laisse pas très rêveur. A tel point que les vetements commencent à prendre l'odeur.

Bref, je vais passer ma journée dans le labo d'à coté, faire une lessive en rentrant et prendre une bonne douche.

La bouffe chinoise, c'est bon. Mais qu'est ce que ça peut puer des fois...

tom, nausée.

Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 21:07

Dans sa quête pour une maison, ma charming roomate commence à compter ses sous au centime près. Ou plutot, au penny près. Mais, debourser une jolie somme quand on ne l'a pas, on recure les fond de tirroirs. La banque veut tout savoir de vos possessions.

Hors, elle avait depuis plusieurs années, cette jarre, où elle accumulait au fur et à mesure sa petite feraille. 1, 2, 5, 10, 25 cents, voici toute la petite monaie que les americains ont tendance à ne pas vouloir garder dans le poches. Rien ne vaut le bon vieux billet vert ici.

Elle voulait garder cette jarre pour partir en vacances, mais les priorités ont changé. On emmene donc la jarre (pleine) à la banque pour mettre l'integral du contenu dans un trieur automatique. On avait fait des paris: elle, 500$. moi 700$. Optimistes les gars.

Quelques secondes plus tard la machine donne son verdict: 152$. Deçu nous fumes.

Bref, maintenant la jarre est vide. on va attendre 3 ou 4 ans avant d'aller la vider à nouveau.

En attendant, elle continue de chercher un moyen d'avoir suffisement pour le depot minimum demandé par la banque.

Devenir proprietaire ressemble au parcours du combattant.

PS: le chat, c'est juste pour vous donner une idée de la taille de la jarre...

tom, jean-michel.

Repost 0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 05:55

Comme vous le savez, ma charming roomate s'est mis en tête d'avoir son petit chez soi. Je la comprends, certes, mais cela maintenant 3 mois qu'on ecume les visites et les deceptions. Trop petite, trop moisie, trop mal famée, trop bouffée par les termites, trop chère... toutes les excuses sont bonnes pour ne pas être satisfait.

Certes, mais une maison, ça ne s'achète pas comme une baguette à la boulangerie. C'est donc une bonne raison pour elle pour faire des recherches et trouver la perle rare qui serait dans ses gouts et dans les capacités de son portefeuille. Bientot, elle pourra s'improviser agent immobilier avec toutes les connaissances qu'elle aura engrangé dans cette histoire.

Cela dit, après un petit retour sur l'histoire du prix des petites maisons en Floride, ça fait assez froid dans le dos. Prenons par exemple une maison dans les moins chère du marché:

1980-> vendu pour 25.000$

1983-> vendu pour 40.000$

2003-> vendu pour 129.000$

2007-> vendu pour 215.000$

Là, on regrette de ne pas être né 20ans plus tot (enfin, tout est relatif...).

Bref. On cherche toujours, mais rare qu'elle doit être cette perle.

tom, home, je suis un home....♪♫

Repost 0

Présentation

  • : Un entomologiste en Floride,
  • Contact

Qui est là?

.termite(s)sont là

Archives